QuoFrance - Forum Status Quo

Quofrance - Forum Francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Batterie externe Samsung Galaxy 25 W 10000 mAh USB-C ...
Voir le deal
4.99 €

 

 Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...

Aller en bas 
+10
Tof66
Alainl14
suisse
michel
Quo number one
Ph. E
Eric
chicchris
Nathalie.
Nightrider
14 participants
AuteurMessage
Nightrider
Grand sifflet
Nightrider


Messages : 2914
Age : 60
Localisation : Vendée

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeMer 24 Oct 2007 - 18:24

C'est déjà loin, mais j'ai quand même pris le temps de rédiger ce compte-rendu, qui sera repris ou pas, tout ou partie, dans le Journal de la Tournée.
C'est brut, sans photos, ni smileys, à chacun de mettre les sien(ne)s !


Jeudi 4 octobre 2007, dans l’après-midi, je reçois un petit mail de Bruno : t’as un petit appareil photo pour demain soir ??
Euh, non, Bruno… Dommage, qu’il me répond, mais j’espère que tu as bien pigé…
Oh oui ! C’était dans l’air depuis quelque temps, mais sans aucune certitude. Not’ président s’est démené pour avoir des Meet & Greet sur toutes les dates de la tournée, en a finalement obtenu 4. Il était presque certain d’en avoir pour Caen, pour la remise de ce fameux trophée commémorant le 100e concert du Quo sur notre sol national. J’aurai donc l’immense privilège de l’accompagner pour remettre au groupe ce témoignage d’affection et de reconnaissance des fans français. OK, mais j’ai pas d’appareil photo pour immortaliser cet instant.
Vendredi 5 octobre, 9h30. Après une nuit forcément courte et entrecoupée de nombreuses phases de réveil, je prends la route, direction Caen. 400 bornes... J’ai renoncé non sans mal à faire le crochet par chez Eric, mais j’ai une journée chargée en perspective. J’passe devant l’Zénith de Nantes, à demain ! P’tite pause sandwich sur une aire d’autoroute, j’ai déjà eu le temps d’me faire le Live ! à fond. Coup de fil aux parisiens perdus dans la rue du 11 novembre au Neubourg !! J’en peux plus d’arriver à Caen. Sans GPS, j’trouve l’hôtel au premier passage. Il est presque 14h. J’largue mes affaires à l’hôtel et direction la FNAC à…30 mètres de là. Rayon Appareils Photo Numérique, qu’est-ce que vous avez en stock ?? J’ressors avec ma petite boite, retour hôtel, j’branche la batterie en espérant qu’elle ait le temps de charger un minimum… P’tite douche pour décompresser.
J’me plonge dans le mode d’emploi du truc, s’agirait pas de se retrouver tout con dans quelques heures. J’ai eu en promo une carte 2 Go que je n’arrive pas à sortir de son emballage. J’descends à l’accueil de l’hôtel chercher des ciseaux. Le jeune réceptionniste aperçoit mon t-shirt de la tournée, on discute quelques minutes. J’remonte, glisse la carte dans l’appareil : carte illisible… P***** ! Retour dare-dare à la FNAC, y’a un blème avec votre carte. La fille sympa me la change sans broncher… Respire, mon gars, tout va bien. N’empêche, il est pas loin de 17 heures et toujours personne en vue. Téléphone, z’êtes où, les rigolos ?? Les premiers arrivent enfin. Les autres iront directement au Zénith. On fait quelques photos du Trophée avec François dans la chambre… Puis on monte dans le char présidentiel, direction le Zénith. On y est finalement vers 18h. Pas grand-monde, mais les premières têtes connues apparaissent, Alain, qui a nos billets quand même ! Puis tous les habitués, les p’tits nouveaux… Les portes s’ouvrent, direction la fosse aux premières loges. Ma tension monte.
Bruno a récupéré les précieux sésames et me colle mon sticker M&G sur mon t-shirt Olympia (j’ai finalement opté pour celui-là, histoire de leur rappeler un bon souvenir). J’ai sous le bras quelques trucs à faire signer et bien calé dans la poche, mon appareil photo.
20h. Les Trews entrent en scène et ça dépote sec. J’y suis pas vraiment, j’regarde l’heure toutes les 3 minutes. 20h35, Bruno m’regarde, pas besoin d’en dire plus, it’s time. Côté gauche de la scène, entrée du backstage, un type de la sécurité nous arrête, attendez-là. Ça rigole pas. L’attente est longue, interminable. Bruno ne sait pas encore que nous ne serons que deux et s’inquiète un peu. 20h45, Dave Salt apparaît enfin, reconnaît Bruno, et nous dit, enfin, d’avancer… On monte quelques marches et on s’arrête sur un palier à l’entrée d’une pièce qui sert de loges, tables garnies de victuailles et bouteilles diverses et variées. Bruno montre à Dave Salt l’objet que l’on va remettre au groupe, il a l’air sincèrement surpris et trouve ça « fan-tas-tic ». Puis Rhino apparaît, en caleçon, si si, avance vers nous et commence à discuter avec Bruno de choses diverses et variées tout en fixant fixement mon t-shirt avec un grand sourire. Il s’éclipse pour aller enfiler un pantalon et c’est alors que débarquent les 4 autres… Ce qui me frappe, c’est leur simplicité. Stylo à la main, prêts à signer, sourire aux lèvres, en train de blaguer entre eux. J’tends ma pochette de On The Level (what else ?) à Francis, puis à Rick, et alors que je le remercie, il me sort un truc dans le genre « tout le plaisir est pour moi ». J’en reste comme deux ronds de flan. J’avais aussi fait trois sorties photos de la carte de France qui est sur le t-shirt pour avoir la signature des 5. Puis Bruno déballe le trophée, ils sont surpris et franchement ravis. 100 concerts ? Si, si, on a compté, le premier c’était à l’Olympia, en..1973 ! Dave Salt prend les photos, le groupe seul d’abord, puis avec nous. C’est dans la boite ! Le temps de vérifier que c’est effectivement bien dans la boite, ils sont déjà partis… J’réussis à « rattraper » Rhino pour une petite pose seul avec lui…
Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Mgrhin11
On peut pas tout avoir ! C’est déjà fini. Ça passe comme l’éclair ces instants-là. On a besoin de personne pour nous raccompagner, on réintègre la fosse en jouant un peu des coudes et en subissant quelques regards réprobateurs (j’ai toujours du mal du haut de mon 1,91 à me frayer un chemin pour aller dans les premiers rangs…). Mais là, je suis en lévitation, la banane sur la tronche. On s’fait engueuler par les copains, comme quoi on aurait été responsable des dix minutes de retard avec lequel le concert commence. M’étonnerait, quand même !
Quand le rideau tombe, y’a vraiment plus qu’à s’éclater…
Et quand, c’est fini, on s’dit vivement demain !
Première rencontre avec les Trews au merchandising, puis direction hôtel, puis rue de la Soif, on trouve difficilement un rade qui a de la place pour dix. Alain nous offre ses petits cadeaux, encore un grand merci. Nightride en pendule, faut oser ! la B-side de Down Down ! J’suis touché ! Quelle journée ! Retour hôtel, François me prévient gentiment, « j’m’endors vite et j’ronfle.. ». C’est sûr ! M’a quand même bien fait marrer. C’gars-là à une panoplie de ronflement à faire pâlir de jalousie des mecs aussi bien confirmés dans la discipline que Phsymol ou l’Gourou… Y’en a un particulièrement, qui s’étire du début de l’inspiration jusqu’au dernier souffle de l’expiration… Du jamais entendu ! Et dire qu’il est anesthésiste dans le civil. La prochaine fois, t’emmènes ton matos avec toi pour m’faire une petite piqûre, AVANT de t’endormir…
Samedi 6 octobre
On retrouve notre petit monde pour le p’tit déj. Pendant que le canard lave ses plumes, je descends dans la rue récupérer une affiche au tabac du coin, repérée la veille. En sortant j’en aperçois une autre au bistrot d’en face. Et de deux ! J’me dis, t’es pas à 5 minutes… J’remonte la rue piétonne et ramasse 3 autres affiches chez des commerçants plutôt incrédules et ravis de s’en débarrasser. J’dois toujours en envoyer une au Danemark chez un fan qui m’a demandé des conseils pour acheter la version française du dernier album… Puis c’est le signal du départ. Direction Nantes. François a pitié de moi et monte dans ma Twingo. J’ai acheté à l’occasion un petit transmetteur FM qui permet de lire sur l’autoradio, à une fréquence donnée, un lecteur MP3. C’est donc sur 107.9 que nous effectuerons le trajet Caen-Nantes, avec… du Quo, of course. La brume est de sortie et il nous sera impossible d’apercevoir le Mont-St-Michel, que semblent ne pas connaître Daisy et Helen. Tant pis ! On laisse Bruno partir en éclaireur et le petit convoi reprend la route. En arrivant à l’hôtel à Nantes, Nathalie qui nous suivait est toute joviale : y’a une radio super, 107.9, ils ne passent que du Quo, ils zappent même les mauvais morceaux !!! Incroyable !!
On laisse ceux qui restent à l’hôtel s’installer, on rejoint le domicile d’Emmanuelle, copine de François qui assistera à son premier concert du Quo le soir-même. On laisse nos affaires et d’un coup de tram, on rejoint le centre-ville, la Taverne de Maitre Kanter, spécialités bretonnes comme chacun sait. Il est un peu plus de 15 heures et le petit-déj est loin. Steak-tartare, frites et…dessert bien copieux pour certains (j’donne pas les noms) et là, surprise, Daffy nous sort le carpaccio d’ananas ! Ça « capte les graisses », paraît-il… Franche rigolade autour de la table ! Retour Saint-Herblain, on récupère Emmanuelle et direction le Zénith… Y’a déjà un peu plus de monde qu’hier. J’fais enfin la connaissance de mon « voisin » vendéen, Patrick « suisse », venu en force avec famille et copains. Quand les portes s’ouvrent, on court s’installer à peu près au même endroit que la veille. Quand le « présentateur » annonce « pour la première fois, en France, les Trews », les quelques rigolos que nous sommes hurlent « non, la deuxième !! », ce qui fait bien marrer Colin, le chanteur qui a déjà repéré ces quelques fans frenchies. Du coup, le mec ne sait plus quoi dire et quitte vite fait la scène…. Je peux enfin apprécier à sa juste valeur le set des Trews. Vraiment excellent, avec déjà quelques petits changements par rapport à la veille à Caen. C’est du rock comme je l’aime : simple, carré, mélodieux et avec des guitares. Avec en prime un bon chanteur. Et un batteur phénoménal. Et un bassiste qui ne l’est pas moins, mais pour d’autres raisons !
Le set du Quo n’a pas changé depuis hier, mais ils l’exécutent avec un peu moins de retenue et le Zénith tangue. Une excellente ambiance dans la salle, en tout cas vu d’en bas. Le groupe se lâche et on peut dire que, feint ou non, ils prennent du plaisir sur scène… Et en donnent énormément à un public qui pour la plupart n’a pas vu le groupe depuis… depuis quand ?? Ils ont certes fait une date à Nantes (Rezé) en 2002, mais il y avait certainement beaucoup de néophytes dans la salle, beaucoup de jeunes aussi. Étonnant ! Bye-Bye Johnny repris en chœur, c’est déjà fini. Il faut voir les visages à la sortie, que des sourires et des gens heu-reux. Ma p’tite Twingo sert de taxi pour ramener les p’tites anglaises fatiguées à l’Ibis… Autour de la table basse du bar, ambiance garantie, les bouteilles de vin sont sifflées à vitesse grand V, sauf pour moi, jus d’orange, j’ai d’la route à faire. Dominique « Scratch » sort ses photos de Nantes 78, quand il s’occupait du merchandising du Quo sur la tournée. Bijou assurait la première partie (j’avais loupé ça uniquement car cette tournée n’était pas passée par Paris…). Quelques photos étonnantes d’une soirée à l’hôtel Mercure où le Quo était descendu et où des jeunes mariés eurent le privilège de quelques morceaux pour leur soirée de noce… Une heure, il est temps de rentrer, après avoir raccompagné Emmanuelle et François. Je décline l’invitation à rester dormir sur place. Back home, une bonne heure de route, mais j’ai déjà pleins de souvenirs pour me tenir éveillé. Rideau sur le premier week-end. Je m’endors heureux, il y en a un autre à venir, dans pas plus tard que six jours…

Bon, maintenant faut que je me souvienne de Lyon/Lille biggrin


Dernière édition par le Mer 31 Oct 2007 - 14:45, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quofrance-asso.fr
Nathalie.

Nathalie.


Messages : 5651
Age : 48

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeMer 24 Oct 2007 - 18:38

clap que fait on on attend le journal ou on met chacun ses souvenirs??? parce que moi j'en ai pondu 5 pages....... thumb1
Revenir en haut Aller en bas
chicchris
Luke Skywalker
chicchris


Messages : 248
Localisation : Lyon

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeMer 24 Oct 2007 - 18:47

Nightrider a écrit:
Bon, maintenant faut que je me souvienne de Lyon/Lille biggrin

mais si... une nuit au Tibet... des clés qui se baladent à travers la France par la Poste... une tête d'or introuvable malgré les recherches... thumb1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chicstypes.fr
Nathalie.

Nathalie.


Messages : 5651
Age : 48

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeMer 24 Oct 2007 - 21:10

Quand je te lis Bertrand , que de bons souvenirs,...
Revenir en haut Aller en bas
Eric

Eric


Messages : 1053
Age : 57
Localisation : Normandie, région du 100ième concert

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeMer 24 Oct 2007 - 21:42

Superbe récit ... Mais, les p'tits enfants, le problème, c'est que ce n'est plus un journal que je prépare mais un roman ! laugh
Revenir en haut Aller en bas
Ph. E




Messages : 2134
Age : 68
Localisation : 78

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeMer 24 Oct 2007 - 23:09

C'est vraiment un plaisir de vous lire tous thumb1 thumb1 thumb1 thumb1
merci à chacun de vous love1
Revenir en haut Aller en bas
Quo number one

Quo number one


Messages : 776
Age : 30
Localisation : Caen

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeJeu 25 Oct 2007 - 7:03

Bravo clap
Revenir en haut Aller en bas
http://www.acdcbackinblack.net
michel




Messages : 914

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeJeu 25 Oct 2007 - 8:36

Super thumb1
Revenir en haut Aller en bas
suisse

suisse


Messages : 45
Age : 61
Localisation : Montournais 85700

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeDim 28 Oct 2007 - 18:04

extra @@@ @@@
Revenir en haut Aller en bas
Alainl14
Juke-box hero
Alainl14


Messages : 2622
Age : 60
Localisation : tcheu mé !

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeDim 28 Oct 2007 - 21:29

On en est à combien de tomes pour ce journal ?

laugh
Revenir en haut Aller en bas
Tof66

Tof66


Messages : 4041
Age : 56
Localisation : wizernes - 62

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeLun 29 Oct 2007 - 23:13

merci,pour ce superbe compte rendu avec tous les details!avec quelques photos en plus on y est thumb1
clap
Revenir en haut Aller en bas
Ph. E




Messages : 2134
Age : 68
Localisation : 78

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeLun 29 Oct 2007 - 23:14

Alainl14 a écrit:
On en est à combien de tomes pour ce journal ?
laugh
de tomes ou de tonnes ?? laugh laugh
Revenir en haut Aller en bas
Eric

Eric


Messages : 1053
Age : 57
Localisation : Normandie, région du 100ième concert

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeMar 30 Oct 2007 - 8:01

Vous avez raison, les gars ... La confection du journal, arrivant à son terme, je dois dire que ce fut très difficile de condenser ... justement parce que tout ce qui a été écrit témoigne d'une telle intensité que s'il avait été possible de mettre l'intégralité des récits, je l'aurai fait sans aucune hésisation ...
Revenir en haut Aller en bas
Nightrider
Grand sifflet
Nightrider


Messages : 2914
Age : 60
Localisation : Vendée

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeMer 31 Oct 2007 - 14:45

Samedi 13 Octobre 4h50. Le réveil n’a pas besoin de sonner, comme toujours quand je me lève très tôt. La veille, concert de Mika avec mes petites girls, ravies de voir pour de vrai leur nouvelle idole dans un Zénith de Nantes archi-bourré. La voiture m’amène à la gare et le train m’amène à la capitale, j’dépose mes affaires (et mes clés de voiture, important pour la suite) à mon bureau et rejoint Daffy devant le Virgin de la gare Montparnasse. Il m’a à peine attendu mais a quand même réussi à aller faire un tour à l’intérieur… Re-train, de banlieue, ce coup-ci pour rejoindre Bruno qui nous attend avec son carrosse. Direction le Sud… Discussions sur la tournée, impressions de Marseille, mais il ne me faut pas longtemps pour piquer un p’tit somme réparateur. Arrêt café, au téléphone avec l’Frenchy, l’humeur est excellente. Lyon est bientôt en vue, et le GPS nous conduit aussi bien que j’aurais pu le faire devant la Cité Internationale, grand bâtiment un peu froid et quasi désert en ce Samedi midi. Quelques têtes sont déjà là, Yann (Pasnailu), Eric74 et son fiston. Arrivent BonScottland et son helvète acolyte, puis Monica, puis enfin notre guide local, Chichris (Christian), ses deux enfants et un copain. La petite troupe investit un Class’ Croûte (c’était ça, non ?) pour se « restaurer ». On ne fait pas trop la fine bouche pour ce qui sera notre unique repas de la journée ! Promenade digestive au Parc de la Tête d’Or tout proche, anecdotes diverses sur la quête de cette fameuse tête … On trouve un endroit pour s’arrêter et Christian sort sa guitare pour un petit récital (Rockin All Over The World, Johnny B. Good et la chanson des Chics Types, où il est question de Luke Skywalker et Gary Cooper…). Un chouette moment. L’heure tourne et on décide de gagner Caluire. La salle est en plein centre ville, l’accès n’est pas aisé, une brocante barrant la rue principale sur laquelle se trouve le Radiant. A se demander comment bus et camions de matos ont pu accéder… Peu de monde devant la salle, mais ça arrive petit à petit, quo-quo et Stinguette, Jippé et son désormais célèbre bonnet. Quand les portes s’ouvrent, le préposé à la sécurité fait un peu de zèle et confisque quelques batteries d’appareils photos… Comme à Caen et Nantes, on va se caler dans les premiers rangs côté Rick. Les enfants seront bien aux premières loges dans cette petite salle configurée « tout le monde debout ». Les Trews commencent à l’heure, et délivrent le meilleur des 4 sets que j’ai eu la chance de voir. On sent qu’ils sont plus habitués à ce genre d’ambiance que dans un grand Zénith. Quand ils entament Tired Of Waiting, Bruno, François et moi entonnons l’air de Hey Jude qu’ils chantent parfois sur ce morceau. Sourires. Mais ce soir ils y incorporent Gimme Shelter (ou était-ce à Nantes ? saleté de mémoire…) et c’est tout aussi bon. Le public réagit bien et le groupe se lâche. Le batteur a un problème avec son tom basse et l’unique roadie qui s’occupe d’eux met un temps infini à lui venir en aide et c’est avec du gros scotch que le tout est rafistolé. Faut voir comment ce gars-là cogne sur ses fûts pour comprendre la souffrance de son kit ! Pas de rideau pour Status Quo ce soir, le plafond est trop bas, le light show est également réduit. Ils arrivent donc tranquillement alors que le Drone résonne à nos oreilles. C’est partie pour le set habituel. Il fait chaud dans la salle, où la foule est compacte. J’ai un grand balèze italien devant moi qui deviendra fou furieux sur Big Fat Mama, faisant gicler son bandana pour me faire goûter à ses cheveux ! Sur notre gauche j’aperçois Chicchris et quand je croise son regard, c’est que du bonheur. Les enfants sont au premier rang et récolteront chacun un médiator de Monsieur Rick Parfitt. Avant que Rossi n’entame son premier speech, on entonne un Joyeux Anniversaire (en français, siouplait) à l’attention de Rick, et celui-ci nous salue en retour. Même set-list qu’à Caen et Nantes, l’ambiance va crescendo jusqu’à la fin. Beaucoup dans la salle ne les avaient pas revus depuis la fin des années 70, début 80. Et ceux-là n’ont pas été déçus. Après le concert on fait rapidement une photo avec les fans présents, sous l’amicale pression des responsables de la salle qui font évacuer un peu trop vite à mon goût. Direction le bar pour épancher la soif (fait chaud !). Je vais acheter le CD des Trews, j’ai décidé que je ferai l’impasse sur le merchandising du Quo, malgré cette superbe chemise orange (mais 65 € !). Dédicaces des 4 canadiens et échanges de propos sur l’origine du nom trews (déformation écossaise de trousers, pantalons). C’est l’heure de rentrer, Christian me véhicule jusqu’à l’appartement prêté par un copain après avoir couché ses enfants, ravis de leur soirée ! J’m’endors face à un bouddha miniature, le copain de Christian étant visiblement un fervent adepte de la culture bouddhiste (bâtons d’encens, bouquins de médecine chinoise, table d’acupuncture, etc..). Y’a quand même une Livebox qui traîne dans un coin ! Ça rassure… Christian vient me chercher dimanche matin pour me conduire à la gare, en me donnant la consigne de laisser les clés de l’appart dans la boîte aux lettres. Ce que je fais… Lyon-Part-Dieu, je retrouve François qui a visiblement abusé de substances à peine licites avec son pote Jippé pendant mes rêves hindous… Le retour vers Paname en TGV est donc plutôt calme… En descendant du train, je mets la main dans ma poche et sens un porte-clés qui n’est pas le mien… J’ai un moment de stupéfaction en constatant que j’ai dans la main les clés de l’appart de Lyon. Je dis à François « je crois que j’ai fait une belle connerie ! » tout en essayant de mesurer les conséquences immédiates de ma bourde. Mes clés sont dans une boîte aux lettres à Lyon… J’en reviens pas, je me souviens avoir tenu les clés dans la boite avant de les lâcher : voyons, n’ai-je rien oublié ? non, c’est bon, tu peux les laisser tomber ! Finalement les conséquences seront minimes pour moi…
J’quitte François pour à peine 24 heures, puisque je le retrouve chez Léon, boulevard de l’Opéra, le lundi midi, avec deux autres affreux, Phsymol et not’ gourou à nous qu’on a… Une petite moule frites avant d’gagner ch’nord, ça s’impose. Discussions sérieuses, si si, ça nous arrive… 14 heures, et oh, les gars, on a un train à prendre. A peine le temps de s’installer qu’on arrive déjà. Lille-Flandres, terminus. Le président, tout fringant, est au bout du quai. On part en repérage vers la salle, située en bordure d’un immense centre commercial à 200 mètres de la gare. Pas grand monde en vue, on voit le Quobus sortir du parking… Retour vers la gare, on s’installe au café, bientôt rejoints par Nathalie & Family, Tof, Vincent, Scratch… J’en profite pour me rendre à la poste, avec mon petit colis de clés pour Lyon ! 17h30, on lève le camp direction l’Aéronef. Des escaliers extérieurs nous conduisent sur une sorte de passerelle sur laquelle se trouve l’entrée de la salle, fermée par un immense rideau métallique. Le vent souffle là-haut et il fait frais. Les belges arrivent, en se faisant remarquer, comme toujours (ah la polaire bleu du Doc !). Puis c’est le tour de Statuspat… Eric arrive avec Olivier, qui vient prendre sa piqûre de rappel après Caen… Quo-boy se présente, sympa de faire connaissance avec de nouvelles têtes. L’attente est longue, les types de la sécurité ont décidé de jouer aux cow-boys ce soir et nous prennent véritablement pour des veaux, ce qui n’entame pas la bonne humeur du troupeau qui attend derrière la grille. Il est 19h30 bien tassé quand ils se décident enfin à ouvrir. Bousculade, cohue pour trouver l’entrée, la bonne ! La salle est bizarre, presque carrée, avec une mezzanine. A peine plus grande qu’à Lyon mais légèrement plus haute donc avec rideau. Ce soir, on a décidé de se mettre face à Rhino, pour changer. Et ça change… On entend enfin un peu Andy Bown… Rossi foire le premier couplet de Paper Plane, nous empêchant de hurler le premier « we all make mistakes, forgive me ! »… Anecdotique. Les deux nouveau morceaux passent de mieux en mieux, même si je reste sceptique sur Gravy Train. Oseront-ils jouer un jour Bad News ? A l’heure du rappel Junior’s Wailing remplace R’n’R Music et comme ils ne peuvent pas enchaîner directement avec les Bye-Bye on a droit au premier couplet de Bye-Bye Johnny. Plutôt sympa, surtout qu’ils le font durer un peu plus qu’à l’accoutumée. Voilà, c’est fini… Direction le merchandising, pour faire une petite photo avec les Trews. Je craque pour le porte-clés Fourth Chord, histoire de garder un souvenir définitif de ce week-end… Je croise notre ami Billy l’Ecossais… P’tit Séb, visiblement un autre homme depuis qu’il a rencontré Rossi&Co quelques deux heures plus tôt, enjambe le stand des Trews pour prendre la pose « c’est moi la star ». Je prends la photo de notre petit groupe avec les Trews, donc je suis pas dessus, la sécurité zélée ne nous laissant pas le temps d’en faire plus. Direction le premier troquet venu, on trinque avec quelques anglais… Pour la plupart d’entre nous, la tournée Status Quo, c’est fini… Scratch ressort ses photos de Nantes 78, l’Hirsute en revient pas… Avec Éric, il faudra le voir à la sortie du troquet tenter de soudoyer ces photos pour on ne sait quelle œuvre à venir… Il est temps de rentrer, direction Paname, dans le char présidentiel. On se remet un petit coup de 107.9 en faisant un premier bilan de la tournée… C’est tout bon…
Des kilomètres avalés, de la déconne avec les copains, des rencontres sympathiques, des sourires sur tous les visages des spectateurs, de la bonne humeur partout !
Deux heures du mat’, au bercail chez Bruno, merci l’ami. J’m’endors à côté d’une étagère remplie de CDs et DVDs de… Status Quo. Quoi d’autre ?


Dernière édition par le Mer 31 Oct 2007 - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quofrance-asso.fr
El'Presidente

El'Presidente


Messages : 7054

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeMer 31 Oct 2007 - 15:56

Bertrand, c'est pas bien, c'est tres bien...


thumb1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.statusquo.fr
Eric

Eric


Messages : 1053
Age : 57
Localisation : Normandie, région du 100ième concert

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeMer 31 Oct 2007 - 17:20

Nightrider a écrit:
Scratch ressort ses photos de Nantes 78, l’Hirsute en revient pas… Avec Éric, il faudra le voir à la sortie du troquet tenter de soudoyer ces photos pour on ne sait quelle œuvre à venir…

Superbe récit, mon Bertrounet, mais ça, c'est pas vrai ... ou alors si peu ! rofl
Revenir en haut Aller en bas
Quo Boy

Quo Boy


Messages : 36
Age : 70
Localisation : Pordic 22

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeMer 31 Oct 2007 - 19:22

Hello
excellent récit, Bertrand
Merci pour toutes ces anecdotes
Grand plaisir de vous avoir rencontrés à Lille
wavey
Revenir en haut Aller en bas
Alainl14
Juke-box hero
Alainl14


Messages : 2622
Age : 60
Localisation : tcheu mé !

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeMer 31 Oct 2007 - 20:37

Y l'a fait fort notre "bertrand" Nightrider ! Quofrance
Revenir en haut Aller en bas
Ph. E




Messages : 2134
Age : 68
Localisation : 78

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeMer 31 Oct 2007 - 22:06

Merci Bertrand de cette "saga" ; tout ce qui fait plaisir pour qui n'a pu y participer thumb1 thumb1
Revenir en haut Aller en bas
quo-quo !

quo-quo !


Messages : 178
Age : 57
Localisation : drôme

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeMer 31 Oct 2007 - 22:14

thumb1 un vrai régal de lire tout ça !

chapeau , les gars , c'est du super boulot .

clap clap clap clap clap clap clap clap
Revenir en haut Aller en bas
Eric

Eric


Messages : 1053
Age : 57
Localisation : Normandie, région du 100ième concert

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeVen 2 Nov 2007 - 18:41

Nightrider a écrit:
Direction le premier troquet venu, on trinque avec quelques anglais… Pour la plupart d’entre nous, la tournée Status Quo, c’est fini… Scratch ressort ses photos de Nantes 78, l’Hirsute en revient pas… Avec Éric, il faudra le voir à la sortie du troquet tenter de soudoyer ces photos pour on ne sait quelle œuvre à venir

Pas b'soin !!! Bon, allez, pas de secret entre nous, ce soir-là, l'ami Dominique nous a donné son accord pour ... l'oeuvre à venir. biggrin
Merci, Dominique. thumb1
Revenir en haut Aller en bas
Tof66

Tof66


Messages : 4041
Age : 56
Localisation : wizernes - 62

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeVen 2 Nov 2007 - 20:08

on ne s'en lasse pas des comptes rendus de bertrand clap thumb1
Revenir en haut Aller en bas
babounet

babounet


Messages : 81
Localisation : Stéphanois en vert !

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeSam 3 Nov 2007 - 10:28

Un seul mot ................BRAVO !!!!!!! clap clap clap clap
Revenir en haut Aller en bas
chicchris
Luke Skywalker
chicchris


Messages : 248
Localisation : Lyon

Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitimeLun 5 Nov 2007 - 9:19

merci, c'est très chouette de se replonger dans tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chicstypes.fr
Contenu sponsorisé





Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Empty
MessageSujet: Re: Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...   Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Caen-Nantes...Lyon-Lille, mes souvenirs...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QuoFrance - Forum Status Quo :: STATUS QUO :: Status Quo on the road :: Archives Tournées :: Archives Tournée 2007-
Sauter vers: