QuoFrance - Forum Status Quo

Quofrance - Forum Francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Presse en Parle ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Franz

avatar

Messages : 6928
Age : 61
Localisation : Alsace

MessageSujet: La Presse en Parle ...   Dim 22 Mai 2011 - 15:22

un article comme on devrait en lire plus souvent.
je l'ai posté dans son intégralité, on ne sait jamais
la durée de vie sur le web ...


Ardeur et décadence Hard rock en haute def'
allomusic, le 08/05/11 à 12:30 | par Thomas Chouanière

Il est des maximes que l'on entend parfois, au détour d'émissions de radio sérieuses, dont la concision force l'éloge : "En 1962, les Beatles inventèrent la musique qui fait taper du pied. Quelques années plus tard, AC/DC inventa celle qui fait hocher la tête." Deux articulations du rock stimulées : la cheville et la nuque. Pour ce qui est des cervicales, près de quarante ans ont passé depuis qu'elles sont mises à contribution par les riffs accrocheurs de quelques grands noms comme Angus Young, Jimmy Page, Ritchie Blackmore, Tony Iommi...


AC/DC - "Live at River Plate"Malgré les dérèglements du foie et des poumons (le hard rock est loin d'épouser les préceptes du régime Dukan), les MST apportées par les groupies nonchalamment offertes sur des tables de mixage, les problèmes d'audition et la sciatique des longues tournées, les acteurs du hard rock sont encore bien vivants (enfin, à part Gary Moore) devant nos yeux embués de larmes d'émotion et nos bouches bées (épisodiquement secouées par des renvois de houblon). En témoigne une actualité toujours chargée : Whitesnake (groupe de David Coverdale, troisième chanteur de Deep Purple) vient de sortir un nouvel album, Judas Priest passera par la France en juin, et AC/DC nous gratifie d'un blu-ray de sa dernière tournée mondiale ("Live at River Plate"). Sans oublier les opus signés Nazareth (le tonitruant "Big Dogz") ou Status Quo ("Quid Pro Quo") à venir.

Loin de se plier aux exigences capillaires de notre époque, le hard rock profite tout de même des avancées technologiques des années 2000. L'usage du compresseur à tout va pour jouer sur la dynamique des morceaux bénéficie à beaucoup de vieilles formations, et permet de sonner bien lourd. En revanche, la sortie de clips en haute définition et de concerts captés avec moult caméras (HD elles aussi) apparaît peut-être tardive. Les visages à cadrer inciteraient plutôt l'opérateur à prendre du recul : face aux outrages du temps, seule la passion peut demeurer intacte.

Ainsi du clip de Love Will Set You Free de Whitesnake : les gros plans sur Coverdale hurlent d'eux-mêmes… (nonobstant, la danseuse choisie pour la vidéo démontre la jeunesse d'esprit des musiciens) :

Le hard rock et son demi-frère le heavy metal sont pourtant des genres qui ont su tirer parti d'une imagerie, prolonger l'univers musical par un visuel choisi : des accoutrements, des éclairages et des mimiques scéniques définissent cette musique au même titre que ses présupposés musicaux (l'utilisation des gammes pentatoniques, la place de la guitare solo, la distorsion, et, dans l'ensemble, une excellente capacité instrumentale). Cela va des maquillages clownesques de Kiss aux costumes flamboyants de Jimmy Page (au début des années 1970), en passant par les accords négociés d'un moulinet de bras de Pete Townshend ou le strip-tease désormais classique d'Angus Young.

Logiquement, la doxa branchouille a largement déserté les terres du hard rock et son attirail : les médias dominants ont rapidement boudé les amplis Marshall et les voix criardes. Mais la musique est restée immensément populaire : AC/DC bourre littéralement les stades, et Judas Priest passe directement par la case Zénith pour sa venue à Paris, malgré une notoriété moindre. Un public fidèle, où se côtoient plusieurs générations, et peu importe pour le promoteur si le spectateur lambda est venu par nostalgie de ses 33 tours d'antan ou parce qu'il a découvert le groupe lors d'un concours d'air guitar ou d'une partie endiablée de RockBand, GuitarHero et consorts. Le commerce fonctionne, mais pas seulement par cynisme : les groupes continuent de donner des sensations au public, même par écrans géants interposés...

Et le virus semble se transmettre à de jeunes groupes qui n'ont pas à rougir de comparaisons flatteuses. Parmi les plus connus, si certains ont abandonné une bonne part de l'image idoine au profit d'un hommage purement sonore (comme les excellents Wolfmother), d'autres n'ont pas peur de se frotter aux idoles, tels les Australiens d'Airbourne. Quant aux influences du genre sur d'autres styles, nul doute que si le leader des Queens of the Stone Age et celui des Foo Fighters s'adjoignirent les services de l'ancien bassiste de Led Zeppelin (John Paul Jones) au moment de former le supergroupe Them Crooked Vultures, c'est en partie en souvenir de quelques torticolis passés...

http://www.allomusic.com/actualite/hard-rock-en-haute-def
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/quofranz?feature=mhum
Tof66

avatar

Messages : 3647
Age : 50
Localisation : wizernes - 62

MessageSujet: Re: La Presse en Parle ...   Dim 22 Mai 2011 - 21:01

thumb1 mici mr Franz @@@ clap wavey
Revenir en haut Aller en bas
martine.cezard

avatar

Messages : 2128
Localisation : raon l'étape vosges

MessageSujet: Re: La Presse en Parle ...   Dim 22 Mai 2011 - 21:04

Merci Franz oui oui oui
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Presse en Parle ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Presse en Parle ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Presse en Parle ...
» La Presse en Parle ...
» [Presse] Lady Gaga et Bill Kaulitz, quel look est le plus rare ?
» Europa Park dans la presse
» [Red Lions 94] parle(nt) de Mysa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QuoFrance - Forum Status Quo :: Musique :: Musique / Concerts-
Sauter vers: