QuoFrance - Forum Status Quo

Quofrance - Forum Francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le plat pays

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xavier assis d'ici



Messages : 305
Age : 58
Localisation : PARIS

MessageSujet: Le plat pays   Mar 7 Sep 2010 - 0:07

Au cas où vous n'auriez pas suivis les infos de puis quelques années, le plat pays s'agite, enfin, surtout à QUOse de ceux qui causent pas comme les autres, avec tellement de QUOnsonnes dans les mots, que cà fait beaucoup de points au scrable...
Donc je lance le sujet, pour ou QUOntre la Belgitude, euh, je précise, l'indépendance de la Wallonie.
Déjà que du QUOté de notre frontière, on en QUOse, même sur le site de TF1... :
Dupont-Aignan : "la France doit se préparer à accueillir les Wallons"
Par D.H. (et agence), le 06 septembre 2010 à 22h29, mis à jour le 06 septembre 2010 à 22:50
Alors que des responsables belges parlent de la scission du pays, le président de Debout la République a "lancé ce pavé dans la mare", estimant que "les Wallons ne peuvent pas rester à l'abandon".
"On en est encore à la politique fiction, concède-t-il sur LCI, mais (...) il faut que les Français y réfléchissent, c'est pour ça que j'ai lancé ce pavé dans la mare". Le député (ex-UMP) et président de Debout la République (DLR), Nicolas Dupont-Aignan, a estimé lundi que "la France devait se préparer à accueillir ses compatriotes Wallons et Bruxellois", alors que des responsables belges parlent de la scission du pays en pleine crise politique entre Flamands et francophones incapables de former un nouveau gouvernement, trois mois après les élections. Une position qu'il a précisée dans la soirée sur LCI : "pourquoi ne pas (leur) tendre la main, si bien sûr les Belges le décidaient ?". "Notre pays ne peut pas rester totalement silencieux" face à ce dossier, estime-t-il, "car les Wallons ne peuvent pas rester à l'abandon", s'il y a scission.
"Il faut se préparer à la fin de la Belgique"
Plusieurs responsables politiques wallons évoquent ouvertement et avec résignation une éventuelle partition de la Belgique entre la Flandre (néerlandophone), au nord, et la Wallonie (francophone) au sud.
Publié le 05/09/2010
Le roi des Belges Albert II a annoncé samedi soir la désignation de deux médiateurs, les présidents de la Chambre des députés et du Sénat, pour tenter de relancer les négociations visant à former un gouvernement.
Publié le 04/09/2010
·Une scission de la Belgique : qu'en dit-on à Bruxelles ?
Faut-il se préparer à la fin de la Belgique ? Trois mois après les élections, le royaume n'a toujours pas de gouvernement. Et pour la 1re fois, les socialistes wallons envisagent une possible scission du pays.
Publié le 06/09/2010
·Belgique : quand la crise politique s'invite sur les terrains de foot
En Belgique, la tension monte entre les francophones et les néerlandophones. Dans la banlieue de Bruxelles, un groupe fait pression pour que la langue du club de football soit uniquement le néerlandais.
Publié le 06/09/2010

"L'entrée en phase terminale de la crise belge conduit le pays au bord de l'éclatement. La France doit donc se préparer à assumer toutes ses responsabilités envers les francophones de Belgique, en les assurant le cas échéant de son accueil et de sa protection", avait-il auparavant dans un communiqué écrit. "Maintenir une fiction de Belgique nous conduirait à un divorce violent, à la yougoslave, là où une séparation paisible à la tchécoslovaque est possible. Il est donc du devoir de la France de prouver qu'un autre modèle est possible en accueillant les Wallons et Bruxellois s'ils le souhaitent au sein de la République", estime le député de l'Essonne.
Par D.H. (et agence) le 06 septembre 2010 à 22:29
Revenir en haut Aller en bas
Xavier assis d'ici



Messages : 305
Age : 58
Localisation : PARIS

MessageSujet: Euh j'avais oublié...   Mar 7 Sep 2010 - 0:08

Bon cà c’est le plan simple….

Après il faut régler les commodités d’usage, avec en premier la présence des américains en Belgique, ah putain, De Gaulle n’a enQUOre pas fini de faire parler de lui…

Pis après faut régler le cas de Brusselles, bon moi je vote pour l’indépendance de la principauté Bruxelloise, le roi des Belges à la tête de la principauté, QUOmme à Monaco. Paieront plus d’impôts, tout pareil…

Et puis, la principauté devient la capitale législative de l’Union Européenne, après une élection Européenne pour en définir le statut.

Quomme cà, tout le monde est QUOntent, les wallons restent francophones, ils récupèrent les avantages sociaux des français, et ils peuvent mettre un grand doigt debout devant la gueule des flamands.

Allez, bien venue chez les ch’tis !!!

On vous réserve une plaque minéralogique spéciale pour vous, la 59B, QUOmme les corses ont leur 2A et 2B.

Allez les Wallons, faites la révolution, on est avec vous…
Revenir en haut Aller en bas
Doc



Messages : 4213
Age : 63
Localisation : boussu plat pays

MessageSujet: Re: Le plat pays   Mar 7 Sep 2010 - 8:21


wé, ca c'est le plus simple ,,,,,, mais je doute que nos ministres ( wallons) acceptent ,,,, simple calcul 17 ministres en france pour 65 millions d'ames !!!! Quofrance
56 ministres en belgique pour 10 millions foire

où vont aller nos ministres cheris ????? au chomdu????? laugh

ils veulent pas de référendum sur ce sujet ,,,,,,

maintenant, honnêtement, tu crois que l'pote sarko accepterait de prendre la wallonie sous sa coupe alors que le pays est endetté !!!!!! nono

bruxelles ,,,, bien sur , tout le monde veut bruxelles @@@

à l'heure actuelle, ,di rupo le formateur a donné sa démission au roi , les flamands ont répondus " niet " a presque tout ,,, ass 't'heure l'king albert II a désigné

deux formateurs ,,,,, en fait c'est du bois de rallonge comme ont dit chez nous ,,,, ils ont avoués sur antenne qu'ils avaient même pas de plans ,,, ils cherchent un plan ,,, laugh


je m'attend a de nouvelles élections et là ,,, on va etre bouffés tout cru par les gorilles ( flamin ) ,,,lol

enfin soit, qui vivra verra
Revenir en haut Aller en bas
http://www.j'n'enaipo!!!!.be
Phsymol



Messages : 5120
Age : 54
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Le plat pays   Mar 7 Sep 2010 - 9:21

Une question idiote : Les wallons ont-ils vraiment envie de se rapprocher de la France? J'ai un peu l'impression que nos politiques, sous le prétexte de vouloir paraître rassurants et accueillants laissent s'exprimer leurs instincts colonialistes les plus enfouis.


Et ils ont quoi comme équipes de foot en Wallonie?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quofrance-asso.fr/
Doc



Messages : 4213
Age : 63
Localisation : boussu plat pays

MessageSujet: Re: Le plat pays   Mar 7 Sep 2010 - 9:36

Phsymol a écrit:
Une question idiote : Les wallons ont-ils vraiment envie de se rapprocher de la France? J'ai un peu l'impression que nos politiques, sous le prétexte de vouloir paraître rassurants et accueillants laissent s'exprimer leurs instincts colonialistes les plus enfouis.


Et ils ont quoi comme équipes de foot en Wallonie?

sincerement ,,,,,non , les wallons veulent garder leur identité ( les flamands aussi je presume ) comme touts les belges, j'peux te dire qu'on a marre de tout ces problemes communautaires !!!!

pourtant , moi qui passe une grande partie de mon temps en france , j'y tiens a mon pays !!!!

demande a un ch'ti ,si il voudrait etre rattaché au hainaut laugh laugh laugh

equipe de foot ,,,,, charleroi, standart, mons ,,,,et boussu ( francs borain ,,,2 d ) ect ect
Revenir en haut Aller en bas
http://www.j'n'enaipo!!!!.be
Xavier assis d'ici



Messages : 305
Age : 58
Localisation : PARIS

MessageSujet: la suite du bordel organisé   Mar 5 Oct 2010 - 20:51

Paru ce jour dans LE MONDE.fr :

"La confusion politique est à son comble en Belgique après l'arrêt des négociations politico-institutionnelles décrétée, lundi 4 octobre, par Bart De Wever, le leader des indépendantistes de la Nouvelle alliance flamande (NVA). C'est désormais le roi Albert II, chef de l'Etat, qui est forcé de reprendre la main. Pour quelle issue ? Même les observateurs les plus avisés n'osent plus faire de pronostics.
Mardi soir, les deux derniers "médiateurs" désignés par le roi devaient faire rapport et annoncer la fin de leur mission. André Flahaut, le président PS de la Chambre des députés, et Dany Pieters, le président NVA du Sénat, n'ont abouti à rien. Pas plus qu'un groupe d'experts de haut niveau – en fait, des membres des sept partis impliqués dans les négociations – qui avait été chargé d'examiner les possibles réformes de la loi de financement, le texte qui régit les transferts d'argent de l'Etat fédéral vers les régions.
Bart De Wever a mis un terme aux discussions, lundi, parce que les partis francophones s'opposaient à des transferts massifs d'impôts vers les régions. Et il accuse ces mêmes partis d'avoir remis en cause leur engagement d'accepter le transfert de 15 milliards d'euros, liés à la régionalisation de diverses politiques.
NOUVELLES CONSULTATIONS
Mardi, le roi Albert II a manifestement voulu rassurer la population en convoquant Yves Leterme, premier ministre sortant et chef d'une coalition qui gère les "affaires courantes". Le leader chrétien démocrate flamand a été officiellement prié de prendre, en liaison avec le Parlement, toutes les mesures nécessaires pour assurer "le bien-être économique et social des citoyens".
C'est dire que le palais de Laeken s'attend à ce que la crise dure longtemps encore. Désormais, le chef de l'Etat doit procéder à de nouvelles consultations. Et, en principe, à la nomination, d'ici à quelques jours, d'une nouvelle personnalité capable, si possible, de démêler l'écheveau institutionnel.
On cite le nom de M. De Wever lui-même, ce qui ne manquerait pas d'inquiéter un peu plus l'opinion francophone. Ou celui de l'ancien ministre et ancien commissaire européen Louis Michel, un libéral francophone, issu d'un parti avec lequel les indépendantistes flamands se disent encore prêts à négocier. On évoque, enfin, l'ancien ministre et ancien président des socialistes flamands, Johan Vande Lanotte.
Si cette nouvelle et énième mission échoue elle-aussi, il faudra sans doute organiser de nouvelles élections. Voire constater que, comme le prédisaient certains après le scrutin de juin, le royaume est définitivement ingouvernable compte tenu des divergences complètes entre partis néerlandophones et francophones. Il resterait alors à négocier la scission du pays.
Une tâche encore plus difficile, voire insurmontable en raison des obstacles, notamment financiers, à une telle opération, mais que plus d'un éditorialiste envisage désormais. Le dernier espoir des partis francophones étant que, se rendant compte des périls d'une telle aventure, les partis démocratiques flamands finissent par défier la NVA et décident de s'unir pour gouverner sans elle. Pour l'instant, on semble très loin d'une telle perspective."
Fin de la citation

Je pense ainsi que les seuls qui ont tout deviné, c'est IRON MAIDEN avec le titre éponyme de leur dernier CD : "the final frontier" !!!!

Revenir en haut Aller en bas
malcolmyoung



Messages : 1976
Age : 28
Localisation : Marcinelle - Belgique

MessageSujet: Re: Le plat pays   Mer 6 Oct 2010 - 2:46

Et AC/DC en 1983 avaient déjà tout compris avec leur titre Bedlam In Belgium (désordre en belgique) ptdr laugh
Revenir en haut Aller en bas
http://www.virus-groupe.net
Xavier assis d'ici



Messages : 305
Age : 58
Localisation : PARIS

MessageSujet: Re: Le plat pays   Mer 6 Oct 2010 - 21:27

C'est bien vu aussi, Malcolm... Bravo Quofrance clap
Revenir en haut Aller en bas
Doc



Messages : 4213
Age : 63
Localisation : boussu plat pays

MessageSujet: Re: Le plat pays   Jeu 7 Oct 2010 - 6:47

voici ce que nous ,,, petits ,,,belges nous en pensont ,,,,,, Quofrance Quofrance Quofrance

Samedi dernier, Thomas Gunzig a offert un véritable bijou aux auditeurs de la Semaine Infernale, diffusée à 11 h sur La Première. Voici le texte intégral. Régalez-vous !

Bande de cons !
Pas vous, cher public !
Les autres, les formateurs, informateurs, explorateurs, chefs de groupe, présidents de parti flamand, présidents de parti francophone, seconds couteaux, troisièmes couteaux, de gauche, de droite, les cathos, les écolos, les franc-maçons, les libéraux...
Bande de cons de Flandre
Bande de cons de Bruxelles
Bande de cons de Wallonie.
D'abord à tous ceux qui croient avoir gagné les élections d'il y a 5 mois.
A tous ceux qui avaient un grand sourire
A tous ceux qui avaient les bras en l'air.
Le temps est venu de vous avouer quelque chose :
Les gens n'ont pas voté pour vous parce qu'ils vous aimaient.
Les gens ont voté pour vous parce qu'ils étaient obligés.
A la veille du onze juin : dans les rues, les maisons, les bureaux, les gens hochaient la tête et se demandaient vraiment qui ils allaient pouvoir choisir parmi ce catalogue de nuls, de klets, de nouilles, d'opportunistes agressifs, de carriéristes sans charisme, de mal fringués, de gros types à l'élocution problématique, de petit nerveux en pleine tendinite de l'égo, de semi-hystériques, de semi-mafieux, de cynique, de je-m'en-foutiste, de ratés, de tout le reste, de fils à papa, d'experts comptables en décrochage professionnel, d'entrepreneurs en faillite frauduleuse, de sinistres, de pas lavés, de faux gentils, de vrais méchants...
Les Leterme, De Krem, Reynders, Milquet, Michel, De Wever, Maingain, Wattelet, Bacquelaine... Cette morbide collection de névroses qui nous gouvernent avec leurs troubles anxieux, leurs troubles dissociatifs, leurs troubles psycho-sexuels, leurs troubles obsessionnels compulsifs.
Et en plus, ils sont tous... si moches...
Cette élection, à tout le monde, ça a un peu fait l'impression d'un de ces mariages forcés que l'on organise dans des pays très loin d'ici.
C'est comme si on avait été une jeune fille devant choisir entre le vieux marchand qui pète au lit ou l'arrière-cousin qui ne se brosse pas les dents.
Bande de cons.
Vous n'avez rien gagné du tout.
Si c'était possible, on reprendrait nos voix et on ne les donnerait qu'après les négociations, à ceux qui auraient su être un peu intelligents, un peu sobres, un peu humains.
Mais non. Donner c'est donner, reprendre c'est voler.
Vous aviez un chouette petit pays, pas très grand mais bien équipé de voisins plutôt sympas, bien situé avec la mer, avec la forêt, avec pas trop de charges.
Vous aviez une chouette petite population, pas parfaite parfaite.
Mais en gros, ce n'était pas des talibans non plus, c'était pas des Contras, c'était pas des Tigres Tamouls : une petite population de fabricants de pralines, des marchand de kayaks, des chanteurs à texte, des comiques parfois drôles, des stylistes un peu punk, des postiers plutôt polis, des sportifs en minijupe, des flics à moustache, des tas de gens prêts à travailler plus, à gagner toujours moins et à ne pas dire grand-chose.
Une petite population qui mélange le goût des mandarines à celui des spéculoos.
Une petite population qui n'a rien contre l'Eurovision ni les horodateurs.
Une petite population qui rend visite à ses grands-parents le dimanche pour boire un café après le chicon gratin.
Une petite population de buveurs de bière et de joueurs de kicker.
Une petite population qui emmène ses enfants à Plankendael au printemps et à Paradisio en hiver... Comme ça, sans ennuyer le monde, en VW Touran.
Une petite population prévoyante qui a quelques euros sur un compte-épargne et une concession au cimetière.
Une petite population qui est plutôt toujours d'accord et en gros une petite population qui ne veut pas d'histoire.
Et vous,
bande de cons,
tout ce que vous trouvez à faire, ce sont ces petites réunions où l'on tourne encore plus en rond que sur un circuit Marklin, ce sont ces petits comités aussi stériles qu'un champs de patates à Tchernobyl, ce sont ces petites réactions à chaud qui me rappellent les crises de mon chat, quand il n'aime pas la marque de ses croquettes, ce sont ces airs de petits tribuns en solde, ce sont ces grands chevaux sur lesquels vous montez et qui seront toujours comme ces petits poneys tristes de la foire du Midi.
Tout ce que vous trouvez à faire, c'est de vous tirer dans les pattes pour gagner une floche qui vous donnera droit à un tour gratuit sur ce manège sinistre que vous appelez "politique".
Bande de nuls.
Alors moi,
J'ai eu une idée, une grève, une vraie grève, une bonne grève, une grève de tout le monde tant que la politique Belge ressemblera à une conserve de rollmops :
Les enfants n'iront plus à l'école, les femmes enceintes n'accoucheront pas, les déménageurs ne déménageront pas. Navetteurs, ne navettez plus, Alcooliques, n'alcoolisez plus, chauffeurs, ne chauffez plus, pilote, mécanicien, traiteur, boucher, pêcheur, éboueur, esthéticienne, taxidermiste, stripteaseuse, scaphandrier, géomètres expert, fleuriste, trader, opticien, huissier, substitut, gourou, préfet, trésorier, banquier, infographiste, ajusteur, analyste programmeur, technicien, hotline, proxénète, dealer, animateur, orthodontiste, urologue, animateur socioculturel, fossoyeur...
Et tous les autres...
Total Stand By ! On arrête tout...
Et vous verrez que dans trois jours, ils feront moins les malins.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.j'n'enaipo!!!!.be
Xavier assis d'ici



Messages : 305
Age : 58
Localisation : PARIS

MessageSujet: Re: Le plat pays   Jeu 7 Oct 2010 - 22:32

Oufti !! putain cà c'est envoyé dans leur gueule. C'est QUOmme cà que l'on QUOmmence une révolution.
Revenir en haut Aller en bas
malcolmyoung



Messages : 1976
Age : 28
Localisation : Marcinelle - Belgique

MessageSujet: Re: Le plat pays   Ven 8 Oct 2010 - 12:48

Tellement vrais, c'est ce que tout le monde pense tout bas et que personne ne dit, pffff
Revenir en haut Aller en bas
http://www.virus-groupe.net
Xavier assis d'ici



Messages : 305
Age : 58
Localisation : PARIS

MessageSujet: sur TF1.fr    Dim 21 Nov 2010 - 17:37

La Belgique va regarder sa "mort" en face
Par TF1 News (d'après agences), le 21 novembre 2010 à 11h49, mis à jour le 21 novembre 2010 à 13:05


La scission du pays de plus en plus évoquée fait l'objet dimanche soir d'une émission spéciale sur la télévision publique flamande, retransmise aussi exceptionnellement côté francophone.
Qu'adviendrait-il de la sécurité sociale, de l'armée, du fonctionnement d'une entreprise, de Bruxelles, du roi Albert II ou encore de la prospérité des citoyens ? L'hypothèse d'un éclatement de la Belgique fera l'objet dimanche soir d'une émission spéciale sur la télévision publique flamande, retransmise aussi exceptionnellement sur la chaîne publique francophone. L'édition spéciale du magazine d'actualité Panorama de la VRT baptisée "Plan B", va "tenter d'examiner comment une scission se déroulerait dans la réalité, jusque dans les détails pratiques", selon le journaliste Ivan De Vadder.

La fin de la Belgique, thème réservé il y a quelques années encore à l'extrême droite flamande du Vlaams Belang (Intérêt flamand) et quelques milliers de "rattachistes" wallons rêvant d'une union avec la France, est à présent une hypothèse considérée comme possible par de nombreux Belges. Car, cinq mois après les législatives du 13 juin, la formation d'un nouveau gouvernement bute toujours sur l'incapacité des partis flamands et francophones à s'entendre sur une réforme accordant plus de pouvoirs aux régions belges (Flandre, Wallonie et Bruxelles). "Il faut se préparer à la fin de la Belgique", avait même lancé début septembre la numéro 2 des socialistes francophones Laurette Onkelinx.
"Un vrai documentaire"

L'évocation d'une scission de la Belgique par les francophones a surpris les Flamands, qui tout en réclamant une très large autonomie pour leur région, ne sont qu'une minorité à souhaiter l'indépendance de la Flandre. "Il était de notre devoir d'examiner quels sont les scénarios et si c'est aussi simple que ça", explique le journaliste de la VRT Ivan De Vadder. Panorama donnera donc la parole à 11 professeurs d'université -néerlandophones-, qui ont "calculé combien la scission nous coûterait et qui en seraient les gagnants et les perdants", explique encore le journaliste, qui a conçu l'émission.

Ces reportages seront suivis, mais uniquement sur la VRT, d'un débat entre les dirigeants des six principaux partis flamands, avant un second débat entre responsables politiques francophones. La VRT réfute toute similitude avec le célèbre "documentaire-fiction" Bye-Bye Belgium diffusé fin 2006 par la RTBF, qui avait fait croire à des centaines de milliers de téléspectateurs, par le biais de faux reportages, que la Flandre avait déclaré unilatéralement son indépendance. Des francophones s'étaient précipités vers les grilles du palais royal avec leurs drapeaux aux couleurs de la Belgique pour défendre l'unité du pays. "La fiction de la RTBF était excessive, elle jouait sur la peur", estime Ivan De Vadder, en soulignant que l'émission diffusée dimanche sera "un vrai documentaire".
Revenir en haut Aller en bas
Franz



Messages : 6475
Age : 60
Localisation : Grand Est

MessageSujet: Re: Le plat pays   Dim 21 Nov 2010 - 18:27

.................Qu'adviendrait-il de la sécurité sociale, de l'armée, du fonctionnement d'une entreprise, de Bruxelles, du roi Albert II ou encore de la prospérité des citoyens ?...........................


rien est impossible, le Liechtenstein arrive bien en tant que "petit pays" ...
et puis sinon, soyez les bienvenus !



Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/quofranz?feature=mhum
Doc



Messages : 4213
Age : 63
Localisation : boussu plat pays

MessageSujet: Re: Le plat pays   Dim 21 Nov 2010 - 19:22

bon, mettons les choses au point ,,,,,, tout ce qui est invoqué dans cet article ,,,,, date deja de plusieurs mois ,,,,, tout ces "petits problemes" , ont etés resolus ,,,,

pays coupé en plusieurs morceaux , j'y crois pas ,,,, la wallonie ratachée a la france ,,,encore moins ,,,,

pour ma part, j'vois un eclatement de la belgique du aux dettes ( voir grece et irlande ,,,, pareil )

patience ,,,,,, nous, on a l'habitude laugh aux avant dernieres elections ,nous sommes restés 13 mois sans gouvernement ,,, laugh

j'aurai bien ma solution ,,,,, ne plus payer ces parlementaires tant qu'un gourvernement n''est pas créé !!!!! ,,,heu , j'donne pas 15 jours, qu'ils sont mains dans la

main ,,,,, love2
Revenir en haut Aller en bas
http://www.j'n'enaipo!!!!.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le plat pays   Aujourd'hui à 15:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Le plat pays
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eric Clapton "Ruby" sur mon Dobro FR 50 Fender
» Le plat pays
» [Débat] Th dénigré au pays plat
» les pays de loire en ligne...
» Orgue d'Urrugne (Pays Basque)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QuoFrance - Forum Status Quo :: Divers / Vie du forum / Présentation :: En vrac-
Sauter vers: