QuoFrance - Forum Status Quo

Quofrance - Forum Francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 deep purple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Doc

avatar

Messages : 4466
Age : 64
Localisation : boussu plat pays

MessageSujet: deep purple   Mar 4 Mar 2008 - 17:25

deep purple au suikerrock festival à tirlemont ( tienen. pour les gorilles )

le 27 . 07 .2008
Revenir en haut Aller en bas
http://www.j'n'enaipo!!!!.be
Phil

avatar

Messages : 327
Age : 55

MessageSujet: Re: deep purple   Sam 21 Juin 2008 - 14:18

Lu sur le Forum de Stormichounet :

05-09-2008 Khanty-Mansiisk, Russia
07-09-2008 Tel Aviv, Israel
08-09-2008 Tel Aviv, Israel
11-09-2008 Marbella, Spain
12-09-2008 Granada, Spain
13-09-2008 Castellon, Spain
25-09-2008 Porchester Halls, London, UK (with Jon Lord)
06-10-2008 Kiev, Ukraine
07-10-2008 Odessa, Ukraine
09-10-2008 Rostov-na-Donu, Russia
10-10-2008 Volgograd, Russia
12-10-2008 Voronezh, Russia
14-10-2008 Kazan, Russia
15-10-2008 Yekaterinburg, Russia
17-10-2008 Novokuznetsk, Russia
18-10-2008 Krasnoyarsk, Russia
20-10-2008 Vladivostok, Russia
21-10-2008 Khabarovsk, Russia
23-10-2008 Irkutsk, Russia
25-10-2008 Novosibirsk, Russia
27-10-2008 Moscow, Russia
29-10-2008 St.Petersburg, Russia
31-10-2008 Leipzig Arena Leipzig Germany
01-11-2008 AWD Hall Hannover Germany
02-11-2008 Eissporthalle Kassel Germany
04-11-2008 Messehalle Erfurt Germany
06-11-2008 Sparkassen Arena Kiel Germany
07-11-2008 Festhalle Frankfurt Germany
08-11-2008 Schleyerhalle Stuttgart Germany
10-11-2008 Bördelandhalle Magdeburg Germany
11-11-2008 Max-Schmeling-Halle Berlin Germany
13-11-2008 König-Pilsener-Arena Oberhausen Germany
14-11-2008 Europahalle Karlsruhe Germany
15-11-2008 Olympiahalle München Germany
17-11-2008 Jako Arena, Bamberg, Germany
18-11-2008 St Jakobshalle, Bale, Switzerland

La date à Kazan avec Alexandra me tente bien
Revenir en haut Aller en bas
maniaquo

avatar

Messages : 769
Localisation : Province

MessageSujet: Re: deep purple   Jeu 26 Juin 2008 - 22:18

Il y aura bien sur aussi les dâtes françaises : Carcassonne et vienne en juillet ,dans cette tournée des 40 ans du groupe ! thumb1 @@@
Revenir en haut Aller en bas
Phil

avatar

Messages : 327
Age : 55

MessageSujet: Re: deep purple   Mer 16 Avr 2014 - 11:25

Y a ça qui est sorti chez Camion Blanc :



Que s’est-il vraiment passé pendant les années soixante ? Qu’est-ce que le heavy metal ? Ça va durer encore longtemps ? Comment peut-on faire une chose pareille ? Tu te prends pour qui, bordel ? Tom Jones ? Apprêtons-nous à traverser la planète de part en part et dans tous les sens, durant l’une des périodes d’activité musicale et artistique les plus passionnantes qui soient. Les héros de cette cavale se nomment Ritchie Blackmore, Ian Gillan, Roger Glover, Jon Lord et Ian Paice ou David Coverdale, Glenn Hugues, Tommy Bolin, de même qu’une poignée d’autres. Ils tentent tous de répondre dans ce livre à ces quelques interrogations, chacun à sa façon, entre deux cuites et une Fender Stratocaster balancée en flammes dans le public : où et comment leurs routes se sont-elles croisées, pourquoi ont-ils opté pour la batterie, la guitare, le hard funk ou le blues, croient-ils aux fantômes, à un monde parallèle, que signifient les textes de leurs chansons, qui a fait quoi ? Dans cette histoire, qui est celle du rock’n’roll, on rencontrera au choix Jimi Hendrix, Phil Lynott, Carlos Santana, Johnny Winter ou Frank Zappa, on donnera la parole à des témoins directs tels que Ronnie James Dio (Rainbow, Black Sabbath), Lars Ulrich (Metallica), Joe Bouchard (Blue Öyster Cult), vous écouterez les explications astrologiques de Ken Hensley (Uriah Heep), les souvenirs de concert de Uli Jon Roth (Scorpions), les analyses critiques de Bill Steer et Michael Amott (Carcass), ou l’enthousiasme extatique de l’inénarrable Yngwie Malmsteen. Parce que, ainsi que nous le fait savoir l’auteur, « Deep Purple vibre et respire organiquement, comme le chaos enchevêtré de la vie elle-même ». Martin Popoff est né en Colombie-Britannique, Canada, en 1963. Critique rock inépuisable autant que collectionneur de disques passionné, il est l’auteur de près d’une trentaine de monographies de référence consacrées au heavy metal. Deep Purple : De la fumée sur l’eau est son tout premier ouvrage à être publié en français.

Auteur Martin Popoff
Date de parution 15 avril 2014
Prix 34 €
Nombre de pages 444
ISBN 9782357795440
Code CB256
Revenir en haut Aller en bas
Pat Quo

avatar

Messages : 56
Age : 55
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: deep purple   Mer 16 Avr 2014 - 11:37

Rolling Eyes  éditions Camion Blanc  bof  ... c'est souvent la cata ... prix exhorbitant pour une qualité de papier médiocre et en plus une traduction faite avec "Google Translate" ce qui donne parfois des tournures de phrases très bizarres !!!!

Mais le sujet, c'est sûr, est  thumb1  thumb1  thumb1 
Revenir en haut Aller en bas
Phil

avatar

Messages : 327
Age : 55

MessageSujet: Re: deep purple   Mer 16 Avr 2014 - 11:57

Pas d'accord. J'en possède plusieurs exemplaires (Phil Lynott, Hawkwind, Status Quo, Bon Scott, Black Sabbath, Blue Öyster Cult, Ozzy Osbourne, John Bonham) et je n'ai jamais trouvé que c'était de piêtre qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Pat Quo

avatar

Messages : 56
Age : 55
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: deep purple   Mer 16 Avr 2014 - 12:16

le "Neil Young" est une catastrophe (une traduction en dessous de tout !) mais je crois qu'ils l'ont retiré du catalogue ... le "Bon Scott" de Clinton Walker est aussi très mal traduit et bourré de fôtes d'aurtaugrâffe et j'en passe... à des prix allant de 34 à 40 € je trouve que c'est très cher payé !!!! A ce prix là ils pourraient faire un effort. confused 

Je viens de m'offrir le "Queen" de Phil Sutcliffe chez EPA Music pour 12€... (prix normal 35 € mais là c'est grand format- papier glacé et des centaines d'illus couleur ! )  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Phil

avatar

Messages : 327
Age : 55

MessageSujet: Re: deep purple   Mar 11 Juil 2017 - 8:47

DEEP PURPLE : Paris, AccorHotels Arena, 3/6/17

Il y a parfois des concerts qui se décident à la dernière minute. Eh bien, ce fut le cas pour celui-ci car, je reconnais avoir tardé, bref laissé "philer" les choses surtout que j'étais dans l'idée de m'y rendre quand même. J'y pensais donc mais après coup, l'anniv' arrivant ce moment-là, j'eus malgré tout la bonne surprise de me faire offrir une place par ma famille que je ne remercierai jamais assez pour cette délicate intention.

François27, en provenance de Verneuil sur Avre, passa donc me chercher dans l'après-midi et après un café et une petite visite dans "l'antre", direction l'AccorHotels Arena (un nom décidément auquel je ne m'habituerai jamais).



Après un trajet sans encombres, nous nous retrouvons dans une file d'attente assez longue, attente durant la pluie s'invite. Prévus pour rentrer vers 18:00, nous atteignons ENFIN sous une averse relativement drue l'entrée aux alentours de 18:40 et ce, sous les invectives des "gros bras" de la sécurité. Une organisation vraiment "tip top" mais bon, l'actualité faisant, cela est compréhensible.



Le merchandising est plutôt sympathique et donc outre les traditionnels tee-shirts, on y trouve pour une fois, le tour programme de la tournée Infinite.

Monster Truck, fort de son superbe album Sittin' Heavy, a la lourde charge d'ouvrir les hostilités devant une fosse clairsemée. Délivrant son rock bien burné, le quatuor nous transporte (on parle de "camion") et, ce grâce à des morceaux particulièrement accrocheurs notamment l'opener Old Train suivi d'un dévastateur Don't Tell Me How To Live, dans son univers autoroutier qui, disons-le, ne fait pas dans la plus grande des subtilités. Un excellent groupe à revoir en tête d'affiche. A l'issue du show d'ailleurs, j'entrevois John.























A quelques mois près (soit donc 30 ans en arrière), Deep Purple revenait à Bercy (même si en 1991, le groupe y était revenu dans un surprenant line up) pour ce qui doit être The Long Goodbye Tour, une tournée supposée entériner les adieux du groupe à la scène. Y a marqué "long" par conséquent, on se dit que ça va bien durer 2-3 ans, cette histoire. Bref, on s'en tape, le groupe est là pour nous présenter son superbe dernier album Infinite et c'est donc logiquement après l'intro parlée que nos compères nous proposent un Time For Bedlam d'excellente facture. Bon, ce n'est pas non plus Highway Star dont on regrettera l'absence par la suite mais Time For Bedlam tient sacrément la route en opener. D'entrée de jeu, le son est nickel propre, Gillan est en voix et par conséquent, ce concert s'annonce sous de meilleurs auspices que celui d'il y a 30 ans. C'est une autre époque, de toute évidence.
La scène, quant à elle, est magnifique. Dotée de 3 écrans géants, deux latéraux, et un central, celle-ci, très colorée met en valeur le quintet en action.





































Fireball et Bloodsucker sont expédiés dans des versions bien "couillues". En revanche, Strange Kind Of Woman, un de mes titres favoris du combo, me déçoit, un je ne sais quoi qui manque, une sorte d'enchevêtrement de notes, bien loin de celle impeccable qui figure sur le récent live To The Rising Sun capté au mythique Budokan. Une version bien trop confuse à mon goût. Suivent Johnny's Band, Uncommon Man et The Surprising. Gillan chante admirablement bien sur ces deux titres, y posant parfaitement sa voix même si je trouve la version d'Uncommon Man un peu trop étirée, limite ennuyeuse. Il faut dire que ce titre de Now What ?! ne m'a jamais emballé. Des titres assez syncopés qui font de la fosse un lieu bien calme pour un concert de hard rock mais bon, en ce qui me concerne, je n'ai jamais aimé les pogoteurs et donc, ça m'arrange.

Don Airey, pour sa part, nous gratifie d'un véritable festival "organique". Excellentes interprétations mais c'est peut-être cette partie du concert que j'ai trouvée un peu longue. Après une intro très "Aireyenne", on atterrit sur un Lazy qui booste bien, accompagné par des lights impressionnants à couper le souffle. Ca va, j'avais ma Ventoline.....L'ambition a toujours été de mise chez Purple car intégrer un morceau aussi complexe que Birds Of Prey sur une tournée que l'on qualifiera de "best of" puisque ne l'oublions pas, outre la promotion d'Infinite, il s'agit d'une tournée d'adieu, enfin, c'est ce qu'on nous dit. Par conséquent, il fallait oser. A ce moment-là, on en est au 4ème titre d'Infinite. De cet album, si j'avais dû en choisir un, j'aurais préféré entendre, et de loin One Night In Vegas.





On est toujours là à faire la fine bouche mais ce One Night In Vegas avait beaucoup plus sa place dans la setlist que ce Hell To Pay tellement convenu. Keyboard solo ponctué d'une Marseillaise remodelée suivi d'un magistral et puissant Perfect Strangers et d'un Space Truckin' qui l'est tout autant, les écrans faisant alors apparaître l'espace intersidéral. Tout bonnement magnifique. Ensuite, grosse version de Smoke On The Water où déjà contrairement au début de l'intégration de Morse au sein du groupe, nous n'avons heureusement plus droit aux tentatives d'interprétations écourtées mais laborieuses de classiques non-purpleiens dont entre autres le Whole Lotta Love du Zep de sa part en guise d'intro. Là, c'est direct le célébrissime riff en pleine face plutôt bien joué. Les écrans s'animent et nous montrent des documents d'archives de l'incendie du Casino de Montreux le 4 décembre 1971. Superbe et émouvant à la fois de revoir tout ça. Vraiment donc une très bonne interprétation, une des meilleures de l'ère morsienne qu'il m'ait été donné d'entendre, enfin en ce qui me concerne. Fin de l'acte I.





Le groupe revient très vite pour un deuxième acte sur un Sgt Pepper Lonely Club Hearts Band de rigueur (50 ans, ça se fête, l'album des Fab Four étant sorti un 1er juin (mon anniv' mddrrrr), 1967 pour ceux qui ne s'en souviennent pas, une version particulièrement décoiffante qui débouche sur un Hush à rallonge où Airey et Morse jouent musicalement "au chat et à la souris". Sympa mais quand Morse s'amuse à faire du Malmsteen, ça m'escagasse un peu....Tellement prévisible aussi. Black Night, introduit par le long solo de basse de Glover, conclut ce superbe show de fort belle façon dans une version...........superbe. Merci Messieurs pour cet excellent concert qui, on peut encore l'espérer, ne sera peut-être pas le dernier... On veut y croire...
















Setlist



Time for Bedlam

Fireball

Bloodsucker

Strange Kind of Woman

Johnny's Band

Uncommon Man

The Surprising

Lazy

Birds of Prey

Hell to Pay

Keyboard Solo

Perfect Strangers

Space Truckin'

Smoke on the Water

Encore:
Hush
(Joe South cover) (with 'Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band' intro)

Bass Solo

Black Night
Revenir en haut Aller en bas
Nathalie.

avatar

Messages : 5085
Age : 42

MessageSujet: Re: deep purple   Mar 11 Juil 2017 - 21:05

thumb1
Revenir en haut Aller en bas
Phsymol

avatar

Messages : 5322
Age : 55
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: deep purple   Mar 11 Juil 2017 - 22:05

Belle review, belles photos.

Quofrance Glover, Paice : Deux immenses stars
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quofrance-asso.fr/
Véro

avatar

Messages : 4160
Age : 53
Localisation : A la campagne près d'Epinal

MessageSujet: Re: deep purple   Mer 12 Juil 2017 - 13:11

Encore une fois, bravo Phil pour la review clap

Sympa à lire, on s'y croirait thumb1
Revenir en haut Aller en bas
El'Presidente

avatar

Messages : 6686

MessageSujet: Re: deep purple   Mer 12 Juil 2017 - 15:05

Ha ben nan ! On y etait pas à celui la...

Devenu EXTREMEMENT méfiant avec Deep Purple car les 2 dernieres fois etaient vraiment poussives..

les retours que j'ai eu du Hellfest et de Bercy sont sensiblement les memes..Chanteur poussif ( surtout ds les aigus) et une set list ( je rejoins commentaires) assez molles..
4 morceaux du dernier album..c'est beaucoup ..et l'album est bon mais imaginez QUO reprendre 4 morceaux de QuiProQuo sur la meme set list ???
allons..
rolleyes rolleyes
Revenir en haut Aller en bas
http://www.statusquo.fr
Quo d'Evian

avatar

Messages : 609

MessageSujet: Re: deep purple   Dim 23 Juil 2017 - 8:58

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: deep purple   

Revenir en haut Aller en bas
 
deep purple
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DEEP PURPLE- CHAMBERY- 7/12/2009
» Deep Purple
» Taratata : Motorhead, Deep Purple, Trust
» Deep Purple Vs. Led Zeppelin
» Deep Purple à Amiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QuoFrance - Forum Status Quo :: Musique :: Musique / Concerts-
Sauter vers: